Archives de Catégorie: Recettes et tests

Chronique d’une fougasse morte annoncée…

Aujourd’hui est jour d’Halloween. Mais le pain en forme de citrouille n’est pas à l’horaire de la fournée. Aujourd’hui, après plusieurs mois depuis ma dernière fournée, je replonge les mains dans la pâte. Aujourd’hui, c’est jour de fougasse!

La fougasse est un pain provençal. En Italie, on le nomme « focaccia ». Son nom provient du latin « panis focacius »: un pain plat cuit sur un foyer ou sous les cendres d’un feu. Dans quelques instants, j’enfournerai. Et rassurez-vous, je n’utiliserai pas les cendres d’un feu pour cuire mes pâtons!

On aime la fougasse pour son look rustique, sa forme et son extrême diversité. On la prépare normalement avec des ingrédients salés comme les olives, les anchois, le fromage, les olives, les tomates séchées, etc. Aujourd’hui, mon choix de garniture s’est arrêté sur un simple mélange d’herbes de Provence, question de faire honneur à son origine.

Alors voilà. Il est temps d’enfourner. Oh la la, j’avais oublié l’étroitesse de
mon four. Zute. Ça joue du coude. Le résultat à la sortie du four est incertain…
Les minutes s’écoulent, l’odeur des  fougasses aux herbes embaume toute
la cuisine. 30 minutes d’attente. Les fougasses sont prêtes.

Constat: carnage dans le four.
Note à moi-même: ne plus délaisser les fourneaux pour une aussi longue période!


Frugales fougasses. Même difformes, vous serez mes gâteries d’Halloween…

:::

 

Publicités

Conserve ton pain

Il y a quelques temps, je suis tombée sur une recette de petits pains aux tomates, façonnés dans des boîtes de conserve. Si je me souviens bien, c’était dans un des livres de Jamie Oliver. Mais quelle excellente idée ! Un format parfait pour servir en accompagnement ou encore en apéro. Je n’avais jamais pris le temps de tester la recette et je suis toujours restée avec cette idée en tête. Alors aujourd’hui voilà, c’était ze day. Allez, au fourneau !

o

o

Le pain en conserve :

  • 800 g de farine tout usage, non-blanchie (ex. Milanaise, Première Moisson…)
  • 200 g de farine de blé entier
  • 700 ml d’eau
  • 100 ml huile d’olive
  • 20 g de sel
  • 20 g levure fraîche

– Variante : pour remplacer les tomates cerises de la recette de M. Oliver, j’ai plutôt opté pour quelques olives noires et quelques branches de thym frais.

– Format des conserves utilisées : 398 ml.

– Poids des pâtons : j’ai boulé des pâtons de 200 g mais j’aurais bien pu augmenter jusqu’à 250-275 g pour obtenir un look plus prononcé de « tête de muffin ».

– Must do : vaporiser les conserves avec un enduit à cuisson antiadhésif (ex. Pam). Évitera que le pain colle aux parois !

** Il est important que tous les ingrédients soient à la température de la pièce lorsque l’on pétrit à la main.


Je ne disposais que deux deux boîtes de conserve pour m’exécuter (j’ai un vrai garde-manger de célibataire !). J’en ai donc profité pour préparer quelques petits pains en moule. Et attention : une recette d’un kg de farine, c’est bien assez pour faire salle comble au fourneau !

Temps de cuisson : il faut compter +/- 33 minutes à 430 °F, selon les fours.


Ensuite, on défourne, on démoule et on laisse ressuer.

Oui, il faut démouler le pain de la boîte de conserve s’il n’est pas servi aux convives immédiatement ! Sinon, l’humidité dégagée par le pain chaud dans la conserve le rendra mou. Au moment de servir, il suffit de tailler légèrement les côtés du pain à sa base (le pain a pris un peu d’expansion en le sortant de la conserve) et de le ré-insérer dans sa boîte.

Verdict : plutôt chouette côté look, je le referais volontiers pour servir lors d’un souper entre amis. Mais un pain de 20o g, c’est peut-être un peu copieux. Je serais curieuse de tester un format plus petit – ex. 100 g en conserve de pâte de tomates… À suivre !

Jamie, tu es libre ce soir pour souper ?

:::

Ajout 23 novembre 2009 : Wow ! Hier sur Twitter, un ami gourmand m’a fait parvenir ceci. Mes conserves sont prêtes à tester cette recette de pain vapeur ! Dans la vidéo, le boulanger Marc-André Cyr nous suggère plusieurs variantes, des heures et des heures de plaisir !

:::