Archives de Catégorie: Varia

Existe-t-il un Gontran Cherrier québécois ?

Vous connaissez beaucoup de boulangers qui font des apparitions dans les médias ou qui animent leur propre émission télé? Contrairement aux chefs que nous connaissons bien ici au Québec pour leurs prouesses en cuisine et pour leurs présences au petit écran (Martin Picard, Louis-François Marcotte… et bientôt Daniel Vézina & Antoine Sicotte pour n’en nommer que quelques-uns),  je ne connais aucun boulanger québécois possédant un tel curriculum.
Aucun « boulanger vedette », ce qui est tout de même étonnant au nombre de boulangeries que la province possède… !

Mais lors du lancement de la Chaîne Zeste mercredi dernier, j’ai découvert Gontran Cherrier, un boulanger français qui répond tout à fait à ce profil.
Belle découverte, vous en conviendrez. Ce jeune boulanger est issu d’une famille d’artisans boulangers et de pâtissiers. Il tient la barre d’une émission sur la chaîne française cuisine.tv intitulée « Les tartines de Gontran », que nous aurons le plaisir de découvrir bientôt au Québec.

Gontran Cherrier

Et en attendant l’arrivée de Gontran sur nos petits écrans, je vous invite à écouter ce court vidéo où le jeune boulanger nous dévoile ses trucs pour réussir à faire de bonnes baguettes à la maison…

La question reste entière: verrons-nous un jour au Québec, la venue d’un boulanger vedette ? Où est notre Gontran ?

:::

Le carnet de recettes Moleskine

Oui je le veux. Je veux ce petit carnet noir, où je pourrai noter mes recettes, mes tests, mes coups de cœurs et mes pires gâchis. Il m’en faut un!

:::

Le plaisir du pain grillé

Hier soir, ma copine Caro chez qui je soupais, m’a fait découvrir le pain grillé sur le BBQ.  À part le pain grillé sur le feu de bois en camping (qui goûte trop souvent la fumée!), je n’avais jamais osé le pain sur le gril – pourtant si simple comme idée!

Dans un élan de gourmandise, entre deux services, nous nous sommes coupées une tranche de pain, l’avons tartinée de beurre… et hop, sur le gril. Magnifique. La mie était croustillante en surface et moelleuse au centre. Et que dire de ce petit goût de beurre chaud! Oui, je suis en train de vous parler d’une simple tranche de pain grillé. Comme quoi les plaisirs de la vie sont souvent simples…

::::

Je ne me souviens plus de la dernière miche Au Pain Doré que j’ai savourée. Celle d’hier (que nous avons faite griller) m’a rappelée qu’il y avait autre chose que la baguette 36 sur leur tablette!

::::

Ajout 8 septembre, 2009 – Je n’ai pas pu résister! J’ajoute cette photo, reçue d’un ami amateur de pain grillé… La photo vaut 1000 mots! Merci Stéphane 🙂

pain grillé

::::

Un bonheur tranchant

couteau

Je vous présente mon couteau à pain. Un magnifique Giesser Messer, acheté chez Cuizin. Nous sous-estimons trop souvent l’utilisation des bons outils en cuisine. Pourtant, lorsque nous cuisinons avec les bons plats, le bon zesteur et la parfaite râpe à gingembre, notre bonheur est instantané. TTttt, je n’exagère à peine. Combien de fois avons-nous affirmé en coupant des tomates avec un couteau mal aiguisé, « faudrait ben que j’m’achète des bons couteaux… ». Et lorsque nous coupons enfin une tomate avec un couteau qui se respecte, nous regrettons de ne pas en avoir fait l’achat avant !

Alors fini les baguettes écrasées sous les dents d’un couteau incapable. Le bonheur tranchant, c’est lorsque vous n’avez qu’un lamentable effort à faire pour que les dents de votre couteau transpercent la croûte de votre miche ou de votre baguette. Et ce bonheur, aussi petit soit-il me direz-vous, je vous le souhaite…

Une idée en fermentation…

J’y pense depuis un certain temps mais comme j’ai souvent l’impression de manquer de temps pour faire les choses, je croyais que l’idée était complètement irréalisable: écrire un blogue. Prendre du temps pour écrire. PFFff. Ben voyons… Alors question de pousser plus loin l’idée et de la concrétiser, j’ai cru bon de l’aborder comme un projet : visiter boulangeries, pâtisseries et autres lieux gourmands et partager mon itinéraire à qui voudra bien s’y intéresser… Alors voilà. Il ne me reste qu’à comprendre comment fonctionne le back-end d’un blogue et je devrais être fonctionnelle d’ici peu…

Que la quête à la divine croûte et à la parfaite gâterie commence !