Les boulangers en vacances, c’est casse-pied.

En vacances

On entend souvent dire que le métier de boulanger est dur. Les boulangers se lèvent aux petites heures, ils travaillent sans cesse dans la chaleur, ils transportent de lourds sacs de farine…  Le temps des vacances est donc bienvenue. Mais attention, ne part pas quand le veut un boulanger parisien… Découvrez pourquoi ici.

P.S. Merci Martin pour l’envoi de ce lien Libé-Labo… 🙂

P.P.S. Suite à ma découverte musicale d’hier (Chantale Eden), je remarque que la vidéo ci-dessous nous dévoile un autre artiste inspiré par le métier… Forcée d’admettre que le style ne me fait pas du tout !

Publicités

6 réponses à “Les boulangers en vacances, c’est casse-pied.

  1. Très intéressant, je ne savais même pas! P.S.: J’adore la toune! lol

    • Et bien moi non plus – et cette loi est tout de même vieille du temps de Napoléon… Ça ne date pourtant pas d’hier ! J’aurais été vraiment déçue d’aller à Paris l’an dernier et de me buter à une porte fermée chez Poilâne 🙂

  2. ♪ ♫Boulangerie Pâtisseriiiie!

  3. Va jeter un coup d’oeil aux photos de pancartes de commerces fermés par Karine à Paris (au bas de son billet)… http://misskaparis.wordpress.com/2009/08/15/droguee-a-linstantaneite-paris-est-ma-therapie/

    • Oh la la ! Je constate que c’est la folie à Paris durant le temps des vacances – c’est le festival du papier « de retour dans 10 jours » ! En tout cas, ce n’est certainement pas au Québec qu’on verrait ça affiché sur les portes de commerces 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s